CLAUDIO ABBADO The Symphony Edition 4791046

It seems incredible, but Claudio Abbado's career with DG stretches back over more than four decades. In that time he has made innumerable recordings that have stood the test of time . . . Abbado has left a glorious indelible mark . . . a modest, unassuming but tenaciously demanding orchestral leader.

The Mozart symphonies -- with another of his protégé bands, Orchestra Mozart -- are enchanting. Abbado is a conductor who makes the music sing, who is alert to nuance and especially to texture. Famously meticulous, he is also passionate and open-minded. A great testament to an outstanding legacy.

. . . [all] first-rate performances, some of which are exemplary. While this may seem like a reference collection for Abbado's fans, it is an excellent set for newcomers to explore the symphonic repertoire, and Abbado is an exceptional guide to this repertoire.

. . . [ein Dirigentenporträt], das Aufschlüsse über den musikalischen Charakter seines Protagonisten erlaubt.

. . . eine würdigende Box . . . [sie] trägt einen repräsentativen, wenn nicht hagiografischen Charakter. In dieser Anlage zeigt sie jedoch sehr schön, wie das Konzertrepertoire Abbados gebaut war . . .

. . . Claudio Abbado a tout naturellement imposé son talent avec gentillesse et modestie pour devenir un des grands chefs de notre époque qui n'en compte pas beaucoup . . . Son art musical est d'abord basé sur le respect du texte musical, sa sensibilité à fleur de peau ne tombant jamais dans le pathos ou l'effet . . . Ennemi de tout despotisme, Claudio Abbado a l'art d'entraîner ses musiciens et de les inspirer en leur laissant exprimer leur proper musicalité.

. . . [une] caractéristique est de nous présenter la vision d'Abbado la plus récente de ces oeuvres . . . ce que semble affectionner particulièrement le grand chef actuellement, confirmant de la sorte, s'il était nécessaire, sa totale maîtrise, sa chaleureuse spontanéité, son honnêteté et intégrité artistiques.

Il m'est impossible de passer à coté de ce coffret de 41 CD qui réunit les plus grands succès d'un chef que j'admire. Abbado a toujours été pour moi un exemple de musicalité, de rigueur, de respect du texte. Sa gestuelle est noble, son sens du phrasé et des couleurs unique. Il y a chez lui à la fois une urgence et une maîtrise incroyables. Légèreté dans les symphonies de Mozart, drame avec Beethoven, construction chez Brahms . . . et vice-versa!

[The Symphony Edition]: Schubert et sa force intimiste de l'European Chamber Orchestra, Mendelssohn dans la souplesse et la ductilité du LSO, Brahms dans la somptuosité lyrique rayonnante de Berlin, ivre de ses sonorités mais fier de ses constructions monumentales, Bruckner où le monument prend le temps de respirer avec le Wiener Philharmoniker les parfums de la campagne autrichienne et Mahler, vécu comme la synthèse totalitaire d'un monde étreint dans sa globalité : trop humain, sur-humain mais intensément humain. Un tel monument, qui devrait figurer dans toute discothèque de base, y gagne une valeur quasi symboliste dont on retrouve les prémisses dans les essais de jeunesse. [Schumann CD]: Aujourd'hui, le chef est plus que jamais partisan de la transparence révélatrice. La récente 2e symphonie de Schumann, la plus touffue et la plus étrange de toutes, retrouve dans la verdeur de ses attaques, la clarté du tissus orchestral, le naturel de son chant une fierté qu'on ne lui reconnait guère.