BRUCKNER Complete Symphonies

ANTON BRUCKNER

Complete Symponies
Daniel Barenboim
Int. Release 06 Jan. 2017
9 CDs
0289 479 6985 3


Lista de temas

CD 1: Bruckner: Symphony No. 1 in C Minor, WAB 101

Anton Bruckner (1824 - 1896)
Symphony No.1 in C Minor, WAB 101

"Linz Version" 1866

2.
0:00
11:21

Staatskapelle Berlin, Daniel Barenboim

Tiempo total de reproducción 46:29

CD 2: Bruckner: Symphony No. 2 in C Minor, WAB 102

Anton Bruckner (1824 - 1896)
Symphony No.2 In C Minor, WAB 102

Version 1877

Staatskapelle Berlin, Daniel Barenboim

Tiempo total de reproducción 54:20

CD 3: Bruckner: Symphony No. 3 in D Minor, WAB 103

Anton Bruckner (1824 - 1896)
Symphony No.3 In D Minor, WAB 103

Version 1877

Staatskapelle Berlin, Daniel Barenboim

Tiempo total de reproducción 57:39

CD 4: Bruckner: Symphony No. 4 in E-Flat Major, WAB 104 "Romantic"

Anton Bruckner (1824 - 1896)
Symphony No.4 In E Flat Major - "Romantic", WAB 104

Version 1878/1880

Staatskapelle Berlin, Daniel Barenboim

Tiempo total de reproducción 1:03:57

CD 5: Bruckner: Symphony No. 5 in B-Flat Major, WAB 105

Anton Bruckner (1824 - 1896)
Symphony No.5 in B Flat Major, WAB 105

Staatskapelle Berlin, Daniel Barenboim

Tiempo total de reproducción 1:10:33

CD 6: Bruckner: Symphony No. 6 in A Major, WAB 106

Anton Bruckner (1824 - 1896)
Symphony No. 6 In A Major, WAB 106

Version Robert Haas 1935

Staatskapelle Berlin, Daniel Barenboim

Tiempo total de reproducción 52:31

CD 7: Bruckner: Symphony No. 7 in E Major, WAB 107

Anton Bruckner (1824 - 1896)
Symphony No.7 In E Major, WAB 107

Staatskapelle Berlin, Daniel Barenboim

Tiempo total de reproducción 1:05:44

CD 8: Bruckner: Symphony No. 8 in C Minor, WAB 108

Anton Bruckner (1824 - 1896)
Symphony No.8 In C Minor, WAB 108

Version Robert Haas 1939

Staatskapelle Berlin, Daniel Barenboim

Tiempo total de reproducción 1:17:32

CD 9: Bruckner: Symphony No. 9 in D Minor, WAB 109

Anton Bruckner (1824 - 1896)
Symphony No. 9 In D Minor, WAB 109

Edition: Leopold Nowak

Staatskapelle Berlin, Daniel Barenboim

Tiempo total de reproducción 59:56

. . . le chemin brucknérien de Barenboim est celui de l'approfondissement et de l'intériorisation, tant au regard de la conception que de sa réalisation sonore et expressive. Il laisse être et respirer la musique avec une authentique simplicité -- écoutez la très lyrique 7e . . . Là où Chicago montrait sa puissance, la Staatskapelle expose son savoir-faire artisanal. Cette "modestie" sied à Bruckner. L'orchestre colore le détail, par exemple les trios des scherzos. On entend partout la sensibilité si musicale que Barenboim a développée avec la Staatskapelle dans cet univers . . . [le grandiose des gravures de la Philharmonie de Berlin] laisse ici la primauté à une fascinante (parfois désarmante) sensitivité dans les sections lyriques, les moments pianissimo, les passages quasi immobiles, bref, tous ces instants de pure respiration . . . Et la conduite merveilleusement organique des phrases de cordes du Majestoso initial puis de l'Adagio de la 6e -- ce sont les trésors de cette intégrale . . . Les couleurs (contre-basses, cuivres) et la clarté des différents pupitres ne sont pas moins remarquables . . . [Barenboim] donne à la 9e une tension dramatique impressionnante, en particulier dans le "Feierlich misterioso" initial. La 8e est également d'une grande beauté de geste, plus épurée . . . En cela, cette intégrale est la plus poétique et touchante laissée par Barenboim.