BEETHOVEN 5.  Piano Concerto  / Sunwook Kim, Chung

Share

LUDWIG VAN BEETHOVEN

Klavierkonzert · Piano Concerto
No. 5 »Emperor«

Symphonie No. 5
Sunwook Kim
Seoul Philharmonic Orchestra
Myung-Whun Chung
Int. Release 11 Apr. 2013
1 CD / Download
0289 481 0312 6 CD DDD GH
Live Recording


Lista de temas

Ludwig van Beethoven (1770 - 1827)
Piano Concerto No.5 in E flat major Op.73 -"Emperor"

Seoul Philharmonic Orchestra, Myung Whun Chung, Sunwook Kim

Symphony No.5 in C minor, Op.67

Seoul Philharmonic Orchestra, Myung Whun Chung

Tiempo total de reproducción 1:15:02

. . . [Sunwook Kim] brings real heft to the outer movements of the mighty "Emperor", and particularly charms with his gossamer handling of the central adagio.

. . . a performance that allows much subtlety to come to the fore.

. . . cette réalisation flamboyante provoque un enthousiasme [intense] . . . Beethoven défendu au mieux par des forces coréennes parfaitement en phase avec le monde beethovénien tel qu'on l'a magistralement illustré la période précédant l'invasion de la mode baroque . . . l'indémodable et profondément romantique Concerto pour piano no. 5 dit "L'Empereur", nous plonge dans l'univers intimidant du "Grand sourd". L'Adagio intensément mélancolique, rêveur, aux prolongements métaphysiques, à l'instar du mouvement lent de la Symphonie no. 9 avec choeur, stimulera les meilleures pages des post-romantiques germaniques. Tout cela nous est offert par l'Orchestre philharmonique de Séoul, belle phalange placée sous l'autorité concentrée de Myung-Whun Chung, dont la majeure partie de l'immense carrière se déroule, on le sait, en Occident, en France essentiellement. Pour défendre le Cinquième Concerto, DG a fait appel à un jeune pianiste, Sunwook Kim . . . Sur son sillage surgissent les plus délicates nuances, les phrasés les plus travaillés, les sonorités les mieux adaptées. Un programme magnifique, volontairement frappé par les stigmates précieux d'une fabuleuse lignée d'interprètes qui assurèrent les délices des auditeurs ravis et avides de succomber devant les grandes masses orchestrales.