Víkingur Ólafsson - piano

Doté d’une rare combinaison de musicalité passionnée, de virtuosité explosive et de curiosité intellectuelle, le pianiste islandais Víkingur Ólafsson a remporté toutes les grandes récompenses de son pays natal, y compris quatre Prix du Musicien de l’année aux Prix de la Musique islandais ainsi que le Prix de l’optimisme islandais.

Au cours de la saison 2016–2017, Víkingur se produira avec l’Orchestre NDR de l’Elbphilhamonie et l’Orchestre philharmonique de Los Angeles sous la direction d’Esa-Pekka Salonen, effectuera une tournée avec l’Orkester Norden et Lawrence Foster et donnera des concerts avec l’Orchestre symphonique d’Islande sous la baguette de Yan Pascal Tortelier et avec le MDR Sinfonieorchester dirigé par Kristjan Järvi. En février 2016, le pianiste a succédé au clarinettiste Martin Fröst au poste de directeur artistique du festival Vinterfest en Suède tout en conservant les mêmes fonctions auprès du festival primé Reykjavík Midsummer Music, qu’il a créé en 2012. Au récital, il effectuera ses débuts au Konzerthaus de Vienne, au Konzerthaus de Berlin et à l’Elbphilharmonie de Hambourg, ainsi qu’à Leipzig et au Festival de musique d’Istanbul.

À ce jour, Víkingur a créé cinq concertos pour piano et travaillé avec des compositeurs comme Philip Glass, Mark Simpson et Daníel Bjarnason. Il a également collaboré avec des artistes de premier plan dans différents domaines – Roman Signer, Lillevan et Yann Malka – et s’est produit dans le cadre de festivals comme ceux de Busoni et Transart (Bolzano), MITO SettembreMusica (Milan) et Nordic Cool (Washington). Il a également mené des projets avec d’autres musiciens comme les violonistes Sayaka Shoji et Pekka Kuusisto, le violoncelliste István Várdai, Martin Fröst et Björk.

Loin des scènes de concert, Víkingur est à l’origine de nombreux projets musicaux novateurs. Tout récemment, la diffusion de la série télévisée sur la musique classique Útúrdúr (Désaccordé), produite pour le Service de diffusion national islandais en 2013-2014, a récolté les louanges de la critique et rencontré un grand succès auprès du public.

En 2009, Víkingur a fondé son propre label discographique, Dirrindí, avec lequel il a déjà publié trois albums. Les deux premiers étaient des disques en solo : Debut (qui dénotait « une perception et une maturité exceptionnelles », pour citer l’EPTA Journal) et Bach / Chopin, au sujet duquel la revue Piano News a écrit : « Un talent immense […] vous devez absolument écouter ce jeune pianiste ! ». Son troisième disque était un doublé CD/DVD du Voyage d’hiver avec la basse Kristinn Sigmundsson, qui a remporté le prix de l’Album de l’année lors des Prix de la Musique islandais de 2012. En 2015, Víkingur a enregistré trois ouvrages d’Igor Stravinsky pour l’édition intégrale que Deutsche Grammophon a consacrée à ce compositeur.

Víkingur a grandi en Islande, où il a étudié avec Erla Stefánsdóttir et Peter Máté. Il est titulaire d’une licence et d’une maîtrise de la Juilliard School, où il a été l’élève de Jerome Lowenthal et Robert McDonald.

11/2016