UN MAX RICHTER RAVI
Max Richter signe chez Deutsche Grammophon

Berlin, mars 2014. Le compositeur contemporain britannique Max Richter a signé aujourd’hui un nouveau contrat avec Deutsche Grammophon, le plus vieux label de musique classique du monde.

Compositeur, pianiste, producteur, remixeur, « collaborateur extraordinaire » – Max Richter défie les étiquettes. Peut-être est-il une énigme. Ce qui est sûr, c’est qu’il est l’un des musiciens les plus prolifiques de sa génération.

Le contrat exclusif comprend l’enregistrement de nouvelles œuvres et des projets avec d’autres interprètes, ainsi que la réédition chez Deutsche Grammophon, en avril, de ses succès en solo au disque : Infra, 24 Postcards in Full Colour, Songs from Before et The Blue Notebooks. En outre, un nouvel enregistrement de son œuvre orchestrale Memoryhouse, autre succès public, sortira en septembre.

Pour fêter cette nouvelle collaboration, Deutsche Grammophon va rééditer Vivaldi Recomposed, la fameuse recomposition qu’a fait Richter des Quatre Saisons pour violon, orchestre de chambre et synthétiseur, qui est déjà l’une des œuvres classiques récentes dont on parle le plus. À l’album d’origine – un best-seller – seront ajoutés des remixes, de nouveaux paysages sonores électroniques, et un film de concert exclusif, tourné à Berlin-Est fin 2013, où figurent Max Richter et le violoniste Daniel Hope. Une nouvelle app sera mise en vente au même moment, qui permettra aux utilisateurs de charger côte à côte Recomposed et une version des Quatre Saisons de Vivaldi avec des commentaires, des informations sur les œuvres, et toutes sortes de fonctionnalités pratiques.


Photo: © Richard Skidmore

Photographié en train de signer son nouveau contrat à la conférence sur la musique classique d’Universal Music Global tenue cette semaine, avec, de gauche à droite, Jane Carter, Mark Wilkinson, Costa Pilavachi, Christian Badzura, Max Hole et Ute Fesquet, Max Richter a fait le commentaire suivant : « Je suis ravi de faire partie de la famille Deutsche Grammophon, et je me réjouis de pouvoir apporter ma contribution, ces prochaines années, dans la présentation de la musique contemporaine et la passion qu’elle suscite. »




Share