CHOPIN PAR UN VIRTUOSE INCONNU

Deutsche Grammophon et l’Institut Frédéric Chopin se lancent dans un projet commun audacieux dont l’objectif est de mettre en contact le public du monde entier avec la musique de Chopin et de lui faire découvrir les meilleures interprétations du Concours international Chopin. Un disque réunissant les œuvres jouées par le lauréat du Concours 2015 sortira dès le 6 novembre.


Gauche à droite: Stanisław Leszczynski, Artistic Director of Chopin
and his Europe Festival, Dr. Artur Szklener, The Chopin Institute
Director & Costa Pilavachi, Senior Vice-President, Classical A&R,
UMGI
© Deutsche Grammophon

Misant sur le fait que le prochain grand pianiste pourrait être révélé en octobre au Concours Chopin de Varsovie, Deutsche Grammophon (DG) s’est engagé à sortir un album de ses prestations solistes au concours dès le 6 novembre, seulement deux semaines après qu’elles auront été enregistrées. On sait déjà que ce seront des interprétations de haut vol parce que leur auteur aura été désigné lauréat du prestigieux concours organisé par l’Institut Frédéric Chopin, qui démarre le 3 octobre, à l’issue des quatre épreuves. Ce projet unique en son genre – planifier une sortie discographique avec un interprète encore inconnu – s’inscrit dans un nouveau partenariat entre DG et l’Institut Frédéric Chopin.

Un partenariat qui comprend également un marketing international et une campagne de communication de haut niveau pour le disque du lauréat 2015. Cette initiative vise à mettre en place une collaboration stratégique entre l’Institut Chopin, organisateur de l’un des concours d’interprétation les plus prestigieux au monde, et DG, label classique de premier plan, l’objectif étant de promouvoir la musique du compositeur polonais et les interprètes talentueux de ses œuvres. Annoncé le mercredi 12 août lors d’une conférence de presse à Varsovie, le partenariat sera officiellement lancé en octobre au XVIIe Concours international Chopin.

Fondé en 1927, le Concours Chopin est organisé tous les cinq ans depuis 1955. Il répond aux plus hautes exigences artistiques et passe pour le plus prestigieux concours de piano classique où sont révélés les grands pianistes de demain. La liste des lauréats ressemble à un annuaire des interprètes légendaires. On y trouve des artistes DG aussi brillants que Maurizio Pollini, Martha Argerich, Krystian Zimerman, Yundi Li et Rafał Blechacz, et parmi les deuxièmes prix Vladimir Ashkenazy et Mitsuko Uchida, deux pianistes Decca, le label frère de DG.

« Il s’agit d’une collaboration entre deux partenaires déjà étroitement associés », explique Costa Pilavachi, Directeur général délégué « Artist & Repertoire » classique du groupe Universal Music. « C’est le seul concours où ont été révélés autant de pianistes de talent avec une telle régularité depuis si longtemps, et un grand nombre d’entre eux ont choisi d’enregistrer chez Deutsche Grammophon. Tous les cinq ans, les mélomanes du monde entier attendent avec impatience les résultats du concours et l’un de nos objectifs est de présenter le lauréat de cette année au public le plus large possible dans un délai aussi court que possible. »

Artur Szklener, de l’Institut Chopin de Varsovie, voit dans le partenariat avec Deutsche Grammophon une ouverture de première importance pour son institution dont la mission est de promouvoir la musique du compositeur polonais. « La musique intemporelle de Chopin provient des plus hautes sphères de la créativité. Notre but est de la faire connaître à un nouveau public et de la faire redécouvrir aux mélomanes chevronnés en la présentant dans des interprétations nouvelles et éloquentes. Grâce à ce partenariat, elle va attirer un public encore plus vaste, et ce premier disque sera une merveilleuse carte de visite pour le lauréat 2015. »

Le coup d’envoi du Concours Chopin 2015 sera donné le 1er octobre avec un concert de gala où se produira Martha Argerich. Des plus de quatre cent cinquante pianistes de départ, âgés de seize à trente ans et provenant de quarante-cinq pays, cent soixante ont été admis à participer aux éliminatoires à Varsovie, en avril. Quatre-vingt-quatre candidats sont restés en lice pour les trois dernières épreuves, des récitals qui auront lieu du 3 au 16 octobre. La Chine et la Pologne ont le nombre le plus élevé de candidats (quinze chacune) ; douze viennent du Japon, neuf de Corée du Sud, sept de Russie, cinq des États-Unis, et trois respectivement du Canada, d’Italie et de Grande-Bretagne. Les dix meilleurs participeront à la grande finale, qui se disputera du 18 au 20 octobre.

Deutsche Grammophon et l’Institut Chopin avaient déjà travaillé ensemble sur d’importants projets dans le passé, notamment l’« Année Chopin » en 2010 et le festival plébiscité « Chopin et son Europe », dont le directeur artistique est Stanisław Leszczyński. Leur nouveau partenariat donnera lieu à un coffret commémoratif de onze CD intitulé Great Chopin Pianists qui sortira fin 2015. Constitué à partir des trésors du catalogue DG et des riches archives de l’Institut Chopin, ce coffret renfermera des interprétations des œuvres de Chopin par des lauréats de chaque Concours Chopin de 1927 à 2010.