RAVEL Complete Orchestral Works Abbado 4693542

. . . on ne peut que louer la richesse et l'éclat de la palette sonore, la minutie apportée dans la réalisation et l'agencement du moindre détail (les nombreuses interventions solistes qui pigmentent l''Alborada del gracioso', par exemple). Très attaché à la fluidité de l'articulation, Abbado brosse le portrait d'un Ravel estète, pudique et asexue (Daphnis) -- l'antithèse du mouvement irréstible et des débordements sensuels qui jaillissaient de la baguette de Munch. Le chef italien nuance avec un raffinement extrême : la variété des plans sonores, différenciés avec la précision d'une pointe sèche, composent des perspectives aux profondeurs mystérieuses, des jeux d'ombres et de lumières d'une grande beauté.