MASSENET Jongleur de Notre Dame / Alagna 4801870

La présente édition . . . [se justifie] par la seule présence de Roberto Alagna. Personne autour de lui ne démérite: Stefano Antonucci phrase son air à ravir, avec goût et sobrement, Francesco Ellero d'Artegna conserve sa dignité, en dépit d'une élocution contestable, et leurs compères moines . . . forment une solide équipe. Apprendre un rôle en sachant pertinemment que les occasions de le chanter seront rares, voilà bien l'un des côtés sympathiques de Roberto Alagna . . . Spontané, vibrant, trouvant parfois des accents d'une innocence enfantine, il se glisse sans peine dans les atours de ce héros a l'âme si belle, illuminant chaque mot de sa diction étonnamment claire. Truculent avec mesure dans l'Alléluia "du vin", il est irrésistible au dernier acte, où il meurt avec grâce . . . des interprètes de cette envergure s'y consacreront de tout leur c¿ur.