MAHLER Lieder/Songs Hampson Popp DVD-VI 0734167

Une aubaine pour Bernstein . . . il grava sa premičre version du "Lied von der Erde" justement avec Fischer-Dieskau. Point culminant . . . D'autant qu'ici et tout le cycle durant, Bernstein délite les rythmes et suspend l'harmonie. "Klangfarbenmelodie", autant pour la voix que pour la petite harmonie de l'orchestre. Terrain de couleurs partagées, palette commune. Incroyables caďeux que l'image fixe saisie par la caméra d'Humphrey Burton suit sur les lčvres et dans les yeux de Thomas Hampson. Idem pour des "Lieder eines Fahrenden Gesellen" hors de toute réalité et des "Kindertotenlieder" sans drame, apaisés, souriants presque. Comme toujours pour Bernstein l'image corrobore ce que les bandes-son, connues depuis longtemps, indiquaient.