DEBUSSY Préludes I / Barenboim

CLAUDE DEBUSSY

Estampes
Suite bergamasque
Préludes Book I
Daniel Barenboim
Int. Release 12 Jan. 2018
1 CD / Download
0289 479 8741 3


Track List

Claude Debussy (1862 - 1918)
Estampes, L. 100

1.
5:35

Suite bergamasque, L. 75

Préludes / Book 1, L. 117

8.
4:04

18.
2:24

Daniel Barenboim

Total Playing Time 1:09:40

Barenboim works with an orchestral palette of colours. There is a heady atmosphere and a lively character . . . a master of the piano.

[Barenboim] elicits warm sonorities and palpable registral differentiation in Estampes¿ opening movement, "Pagodes" . . . [Préludes Book I & "Soirée dans Grenade"]: the soft and brief léger et lointain outbursts towards the end bristle with life . . . Barenboim imbues the static whole-tone harmony of "Voiles" with alluring half-tints . . . No 4 oozes nuance and sensuality . . . [In No 5 Barenboim uncovers] rarely heard lower-register inner voices in the central section . . . he unquestionably taps into the music's tumultuous character . . . No 8's flaxen-haired girl emerges with a kind of elusive charm via Barenboim's subtle and effective pedal blurrings . . . [No 9]: Barenboim's crisply articulated repeated notes and sense of lilt are right on the money, as are No 11's upwards scales and No 12's gawky cakewalking gruppetti . . . [the quasi tambouro passage] at the end works. Barenboim's concentration and sustaining capabilities are best revealed throughout "Des pas sur la neige" and "La cathedrale engloutie" . . .

. . . [Barenboim joue] la magie de "Soirée dans Grenade", comme le surgissement d'un songe ibérique : balancé, suspendu, enivré, mais présent par un pianisme très carré, structuré, voire massif . . . ["Jardins sous la pluie"] est le plus réussi : impétueux, fouetté, mais léger toujours, vif argent . . . "Clair de lune" saisit par sa force feutrée . . . L'intensité du toucher qui renforce l'épaisseur voluptueuse du songe ainsi incarné, fait miracle. Barenboim est à son meilleur dans ce scintillement pudique . . . instant magique . . . [dans "La plus que lente"] Barenboim en souligne la volonté parodique mais dans une délicatesse de ton . . . L'art de la nuance séduit ici encore dans le jeu du chef pianiste . . . ["Danseuses de Delphes"]: Barenboim le plus poétique sait nuancer et caractériser toute la palette évocatrice et suggestive d'un Debussy aussi poète . . . De la poésie pure. Et certainement le plus beau disque Debussy du chef pianiste Barenboim . . . Un joyau à inscrire dans notre liste des incontournables de l'année du Centenaire Debussy 2018.

Daniel Barenboim nous livre, ici, un disque qui fera date en cette année 2018, par la délicatesse, la poésie, la transparence et la fluidité de son jeu, par le soin donné à l'évocation des ambiances, par la beauté du son, confident ou orchestral, par la richesse de son l'interprétation, toute en couleurs, nuances et contrastes qui fait de chacune de ces pièces un véritable tableau que n'auraient pas renié Monet et les autres . . . Parmi les enregistrements les plus récents, les "Estampes", le "Clair de lune" extrait de la "Suite bergamasque", La plus que lente et Élégie. Pagodes frappe par sa délicatesse, sa fluidité et ses sonorités orientalisantes. La "Soirée dans Grenade", plus charpentée et orchestrale, évoque une Espagne rêvée, tandis que "Jardin sous la pluie" s'entoure de mystère. "Clair de lune", plus épuré et intimiste, laisse place au rêve, alors que "La plus que lente" sensuelle, parodique et nuancée fait écho à Ravel, contrastant avec Élégie qui affirme sa gravité et sa tristesse. Enregistrés en 1998, les Préludes du Livre I déploient tout un éventail de nuances, très poétique, où chacun des tableaux bénéficie d'une caractérisation propre. Le mystère des "Danseuse de Delphes" répond aux "Voiles" qui fasèyent, alors que "Le Vent dans la plaine" laisse libre cours aux rafales et tourbillons. Les "Sons et parfums tournent dans l'air du soir" retrouve une douceur un peu mélancolique, face aux lumineuses et tourmentées "Collines d'Anacapri". Le piano sait aussi se faire plus hésitant et pesant dans "Des pas sur la neige", plus dissonant et virtuose dans "Ce qu'a vu le vent d'Ouest", plus intimiste dans "La Fille aux cheveux de lin", pouvant également se transformer en "guitare" dans "La Sérénade interrompue". La massive "Cathédrale engloutie", la fantasque "Danse de Puck" et les guillerets "Minstrels" concluent avec brio ce superbe enregistrement. Un très beau disque, incontournable en cette année consacrée au grand "Claude de France".

  • Daniel Barenboim - Debussy - Clair De Lune (Trailer)

    "Clair de lune" remains one of the masterpieces for piano. Learn more by Daniel Barenboim and enjoy a first listen of his interpretation of the famous piece by Claude Debussy.


  • Daniel Barenboim - Debussy - Jardins sous la pluie (Trailer)

    Let Daniel Barenboim introduce you to the track "Jardins sous la pluie" and learn more about Claude Debussy's fascination for water.


  • Daniel Barenboim - Debussy - Impressionism (Trailer)

    Watch this short introduction to Daniel Barenboim's new album and learn more about Debussy's impressionism by Barenboim himself.


  • Daniel Barenboim - Debussy - Pagodes (Trailer)

    "Debussy said one sentence which I find very amusing and that is, 'If you cannot travel, you have to use your imagination'". Let Daniel Barenboim introduce you to his interpretation of 'Pagodes' and use your imagination to get wherever you would like to be now.


  • Daniel Barenboim - 5 Minutes On... Debussy - Estampes 1. Pagodes


  • Daniel Barenboim - Debussy - La soirée dans Grenade (Trailer)

    Watch Daniel Barenboim explain La soirée dans Grenade, one of the music pieces on his new Debussy album.


  • Daniel Barenboim - Debussy - Clair De Lune (Trailer)

    "Clair de lune" remains one of the masterpieces for piano. Learn more by Daniel Barenboim and enjoy a first listen of his interpretation of the famous piece by Claude Debussy.